Stage Oser la Découverte avec Jeanne-Marie Rugira

oser
stage découverte
Se relier à soi pour s’ouvrir aux autres et cocréer de nouveaux possibles 22, 23, 24 novembre 2013 Au Centre S-Pierre, Montréal
Un stage organisé par le Centre Réciprocité de Montréal

Téléchargez le document PDF ICI pour information

Téléchargez le FORMULAIRE D'INSCRIPTION ICI

nouvellespistes Dans le monde d’aujourd’hui, la performance, la réussite matérielle et professionnelle sont à ce point incontournables que notre vie personnelle, affective et relationnelle s’en ressent. Il devient donc facile de se perdre. Mais la bonne nouvelle, c’est que l’on peut changer des choses en soi-même et autour de nous. On peut apprendre à se ressentir, à réfléchir, à dégager du sens de nos expériences. Même si notre nature humaine nous porte à osciller constamment entre deux pôles opposés – le meilleur et le pire, le courage et la peur, le désir et le renoncement, la joie et la tristesse, l’amour et la haine, la mobilité et l’immobilité, la certitude et le doute –, elle est aussi porteuse d’un potentiel insoupçonné pour peu qu’on la sollicite. Quelle relation entretenons-nous avec notre corps, notre coeur et avec les autres ? Prenons-nous le temps de nous arrêter, de ralentir ? Sommes-nous prêts à nous responsabiliser ? C’est tout d’abord en modifiant son rapport à soi que l’on peut transformer son rapport à l’autre et au monde. encadre-1 temoignages-1 sujet-de-vie Quand nous prenons le temps de nous arrêter et de tourner notre regard à l’intérieur de nous, que voyons-nous ? Et quand nous tendons l’oreille à ce qui se passe à l’intérieur de nous, qu’entendons-nous? Quand la confusion et la cacophonie occupent tout notre espace intérieur, à qui donnons-nous l’autorité ? Comment créer des conditions pour rester dans nos souliers et ne pas se retrouver dans la chaussure de l’autre ? À quoi reconnaissons-nous que ce qui se passe dans notre corps et dans notre coeur est de la même nature que ce qui se reflète à l’extérieur de nous ? Et à quoi pouvons-nous consentir sans avoir l’impression de nous trahir ou de nous soumettre ? On ne peut être avec l’autre sans être en cohérence avec soi-même. encadre-2 temoignages-2 reinventer Quand nous réagissons à des paroles ou à des gestes de l’autre, nous prenons trop souvent une position de victime. Et quand nous valorisons le savoir-faire au détriment du savoir-être, nous passons facilement à côté de la relation. Qui parle à qui, pour dire quoi ? Quelle est notre intention? Cherchons-nous à nous mettre en valeur ou notre intention est-elle d’aider l’autre à apparaître ? Est-ce l’enfant, le parent ou l’adulte en nous qui s’exprime ? Avons-nous la capacité de résoudre un conflit sans y laisser notre peau ? Comment laisser cohabiter nos émotions et nos désirs ? Et notre besoin de s’exprimer avec notre façon unique d’être ? Face à quels défis d’accompagnement et de construction d’intelligences collectives et solidaires sommes-nous à cette étape de nos parcours singuliers et collectifs ? Avons-nous le courage de laisser de la place à cette vie vivante qui se déploie entre nous pour bâtir des partenariats, des projets collectifs et conclure des alliances dans nos espaces communs d’expression ?
encadre-3

Téléchargez le document PDF ICI pour information

Téléchargez le FORMULAIRE D'INSCRIPTION ICI

nouveaute Au quotidien, nous vivons des expériences multiples et variées, mais nous répétons souvent les mêmes erreurs. Trop souvent aussi, nous restons prisonniers de cette dualité : quand j’existe, l’autre n’existe pas et quand l’autre existe, je n’existe pas… Comment sortir de l’impasse ? En choisissant de mettre en place les conditions qui favorisent la reliance – rester dans le moment présent, éviter les jeux de pouvoir, nourrir son estime de soi, identifier ses émotions, offrir à l’autre tout le respect et l’écoute qu’il mérite –, les potentialités de chacun émergeront. Surgiront également des objectifs clairs, des solutions inédites, étonnantes et des résonances surprenantes. encadre-4 rendez-vous
jeanne-marie
Mme Jeanne-Marie Rugira, Ph.D., est psychopédagogue et docteure en Sciences de l'éducation. Elle est professeure et directrice du département de psychosociologie et travail social à l’Université du Québec à Rimouski et chercheure associée au CERAP de l’Université Fernando Pessoa, à Porto, au Portugal. Ses intérêts de recherche et de formation sont centrés sur la question de l’accompagnement du changement humain dans des systèmes humains complexes et sur la formation à la résilience dans une perspective d’apprentissage transformateur. Les approches perceptives, réflexives, biographiques et dialogiques sont au coeur de l’ensemble de son travail de recherche-formation et d’intervention psychosociologique. D’origine rwandaise, cette femme exceptionnelle, qui porte en elle la sagesse des anciens et l’intuition des visionnaires, sait rendre simples et accessibles des concepts abstraits.
suzanne
Mme Suzanne Bolduc est, depuis plus d’une vingtaine d’années, présidente de la firme Formation SB inc., spécialisée en formation des ressources humaines. Son travail consiste à animer des conférences et des ateliers au sein de petites, moyennes et grandes entreprises et ce, à l’échelle nationale et internationale. Elle a lancé son entreprise après avoir occupé différents postes de gestion dans de grandes sociétés commerciales. Au fil de son parcours, elle a développé une expertise dans le domaine de l’intelligence émotionnelle – particulièrement utile dans des contextes et des environnements où règnent de grandes tensions– et en gestion de conflits. Ses conférences sur les conversations cruciales remportent un vif succès autant auprès des employeurs que de leurs employés. Mme Bolduc poursuit actuellement une maîtrise en Études des pratiques psychosociales à l’UQAR, où elle est également chargée de cours. Cette intervenante dynamique et généreuse sait éveiller et stimuler l’intérêt d’un groupe, entre autres en prodiguant des trucs praticopratiques profitables à toute personne cherchant plus d’harmonie dans sa vie.
sylvie
Mme Sylvie Leduc est présidente de l'Association professionnelle des somato-psychopédagogues et fasciathérapeutes du Québec (APSFQ). Ce regroupement porte l'ambition du déploiement de ses membres, sous une forme de communauté apprenante au service de la profession et de la relation. Parce qu’elle est aussi formatrice à l'Institut de formation en somatopsychopédagogie et fasciathérapie du Québec (IFSFQ), elle a initié, avec l’appui d’un groupe d’étudiants en psychosociologie de l’UQAR, la mise en place du Centre Réciprocité de Montréal, un lieu de ressourcement où convergent à la fois étudiants, praticiens et amis de l’école. Spécialiste de la Méthode Danis Bois (méthode d’accompagnement des personnes visant à rétablir un accordage entre le corps et la pensée), diplômée en fasciathérapie de l’Université Moderna de Lisbonne, au Portugal, Mme Leduc cumule plus d’une vingtaine d’années d’expérience dans le domaine de la thérapie manuelle. Elle est actuellement à l’étape de la rédaction de son mémoire de maîtrise en Études des pratiques psychosociales à l’UQAR. Toujours portée par un élan de curiosité et de créativité, sa passion pour la relation corps-coeur-esprit est des plus contagieuses.
fabien
M. Fabien Rosenberg est formateur et praticien en somatopsychopédagogie et en fasciathérapie. Il est diplômé de l’Université Moderna de Lisbonne, au Portugal, en pédagogie perceptive et en art et thérapie du mouvement. Il termine actuellement la rédaction de son mémoire de maîtrise en Études des pratiques psychosociales à l’UQAR. Il oriente sa recherche et sa pratique dans l’accompagnement des difficultés expressives telles que mutisme, retenue, absence qui émergent des différentes situations de vie des personnes. Son but est de trouver des voies de passage pour réduire l’écart que découvre la personne quand elle est confrontée à exprimer ce qui l’habite. Ayant à son actif une vingtaine d’années d’expérience en accompagnement et en enseignement, M. Rosenberg a appris à tirer le meilleur parti de la pédagogie à médiation corporelle spécifique de la Méthode Danis Bois. M. Rosenberg anime également des ateliers de gymnastique sensorielle où l’attention du sujet est tournée vers le ressenti corporel. Cette approche est un outil à part entière pour accompagner une démarche de santé ou de croissance. D’un naturel enthousiaste, il maîtrise l’art de marier discours, humour et simplicité.
encadre-5

Téléchargez le document PDF ICI pour information

Téléchargez le FORMULAIRE D'INSCRIPTION ICI

** 225 $ pour les étudiants, les retraités et les membres de l’APSFQ Date limite : 15 novembre 2013. Par la suite, s’il reste des places disponibles, le coût du stage sera de 300 $.